ONCE UPON A TIME ...

Formé en 1994 sous la forme d'un trio, ADN se compose alors de S. FRED à la basse, de Didier PEGUES à la batterie et de Philippe BENABES aux claviers. La formation compose ainsi ses premiers morceaux, dont "Le Guide", "Elle tourne la page" et "Here is my soul".

En septembre de cette même année, le groupe décide d'intégrer Pascal MOCAER, à la basse, en remplacement de S. FRED, ce dernier préférant se perfectionner au chant, ainsi qu'aux claviers. Pascal n'est pas un inconnu puisqu'il officiait déjà au sein de différents petits groupes obscurs, aux côtés du trio. Peu après, il est décidé d'inclure de la guitare aux différentes compositions. Eric SAVARINO est donc recruté, peu avant la fin de l'année.

C'est sous cette formation que le groupe peaufine son répertoire et commence une série de tremplins Rock avec plus ou moins de bonheur (sélectionné pour la finale en 1995 et 1997). Une apparition au festival progressif de Châlons-sur-Marne, aux côtés d'ARKHAM et de GALAAD, le 10 juin 1995, continue d'asseoir sa réputation. Le 28 janvier 1996, c'est en première partie de CAFEINE, au théâtre CLAVEL, qu'ADN fait une prestation remarquée.

La rentrée suivante verra l'apparition d'Elise BRUCKERT au violon, le groupe désirant développer le côté symphonique de sa musique. Les prestations live du groupe s'en sortent grandies, de par l'apport d'un élément féminin qui, de plus, joue admirablement bien de son instrument. Les spectateurs de la demi-finale du tremplin de l'Essonne de 1997, se souviennent encore de cette soirée mémorable !

C'est à cette période qu'ADN décide de se lancer dans l'aventure discographique. Les morceaux semblent avoir atteint leur maturité et le groupe pense qu'il est temps de concrétiser un "vieux rêve". Après la finale du tremplin 1997, les musiciens mettent leur activité scénique entre parenthèses, afin de mieux se concentrer sur l'enregistrement de leur premier album.

Ce dernier se déroulera sur deux ans et demi. Plusieurs raisons à cela : des tensions viennent entacher la vie du groupe, ce qui entraînera le départ d'Eric SAVARINO ; d'autre part, certains morceaux vieillissent plutôt mal, notamment "Elle tourne la page", et ADN décide de les relifter sérieusement. Tout ceci perturbe fortement le travail. La recherche d'un guitariste remplaçant n'allant pas sans mal, c'est tout d'abord Patrice AILI, cousin de Philippe, qui s'y colle, profitant de son séjour en région parisienne lors de l'enregistrement du final de "Fool or subject". C'est donc lui que l'on entend sur le solo final de l'album.

Un ami du groupe vient ensuite leur prêter main forte. Ce dernier n'est autre que Vynce LEFF, guitariste d'un autre groupe de la région parisienne : SENS, dont le premier album "Les regrets d'Isidore D." donne un superbe aperçu du talent de Vincent. SENS lui prenant la majeure partie du temps, il ne pourra donc pas intégrer le groupe de façon définitive.

C'est à ce moment qu'apparaît Franck DEHAUT, ami de S. FRED, qui vient apporter la touche guitaristique finale à l'enregistrement. Son jeu, à la fois subtil et varié, apporte une grande richesse aux différents morceaux. Malheureusement pour ADN, Franck officie également dans un autre groupe ... Son remplacement s'effectuera au mois de décembre 1999, en la personne de Bruno VERCELLI .De son coté, Pascal décide d'abandonner le navire le mois de février suivant, laissant le groupe sans bassiste. Heureusement, ses parties sont déjà en boite. Un vieil ami du groupe arrive à point pour le remplacer. Thierry LE NEZET connait déjà le répertoire pour avoir souvent rendu visite à ADN durant les répétitions. Il effectuera un travail considérable durant les mois suivants.

Les six derniers mois de l'enregistrement vont être perturbés par différents problèmes techniques qui seront résolus petit à petit, grâce aux talents de Philippe et à la participation très active de Hervé DUPREZ, vieille connaissance de Didier. Hervé, propriétaire du studio dans lequel a été enregistrée la batterie est également le guitariste et principal compositeur du groupe d'influence celtique ANJEL I.K., qui connait un certain succès en ce moment !

Fin juin 1999, tout est enfin prêt pour lancer la fabrication de l'album qui aura pour titre : "PRELUDE". Ce dernier sort ainsi à la rentrée suivante et obtient un petit succès critique non négligeable au sein de la communauté progressive.

Depuis, ADN s'est replongé dans la composition de nouveaux morceaux qui, souhaitons-le, auront des critiques tout aussi positives que celles du premier album. So, wait and see ...